Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Des services pour tous les publics

Il aura fallu un an et demi de travail sur le terrain pour venir à bout du schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public. Les services du département et de l’Etat ont travaillé ensemble à ce projet qui vise à offrir les mêmes opportunités à tous les publics, quel que soit l’endroit où ils vivent sur le territoire.

Les témoignages de deux mille personnes

La restitution de ce schéma, qui découle de la nouvelle loi d’organisation territoriale, a eu lieu ce 21 mars 2017 dans l’amphithéâtre de la chambre de commerce et d’industrie, autour de Jean-François Galliard et du préfet Louis Laugier. Pas moins de deux mille personnes ont répondu à un questionnaire fourni. Département et Etat ont retenu six thèmes de services à traiter en  priorité : la santé, l’éducation, les services de proximité, les réseaux et TIC, les mobilités et transports, les mutualisations et tiers-lieux. Un plan de treize actions a ainsi été défini, pour une période de six ans, dans le but d’améliorer l’offre de services au bénéfice des Aveyronnais. La mise en pratique du schéma pourra commencer après sa phase d’approbation qui se terminera en septembre prochain.

Continuer à travailler ensemble

Dans le cadre de cette élaboration, le département est plutôt en pointe, puisque seuls dix autres départements sont aussi venus à bout de leur schéma.  Les actions concrètes vont consister à maintenir les services de proximité, tout en améliorant la qualité. Les innovations technologiques (et notamment la banalisation du numérique dans les collèges) devront concerner tout le monde, et les diverses pratiques de mutualisations qui ont déjà été engagées (notamment dans le domaine médical) devront être confortées. <Demain s’imagine aujourd’hui> est le slogan de ce schéma d’amélioration de l’accessibilité des services au public. Pour cela, Département, Etat, communes, intercommunalités, opérateurs de services, acteurs économiques… vont devoir continuer à travailler ensemble.

Publié le