Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Près de 14 000 interventions en 2015 pour les sapeurs-pompiers

Les traditionnels vœux au Service départemental d’incendie et de secours (SDIS), vendredi 29 janvier se sont déroulés en présence de nombreuses personnalités, au premier rang desquelles le préfet Louis Laugier, le sénateur et président du Conseil départemental Jean-Claude Luche, le député Yves Censi, accueillis par le président du SDIS Jean-Claude Anglars et son directeur le colonel Florès

En progression

 La cérémonie a été l’occasion de souligner l’importance de l’activité du corps départemental des sapeurs-pompiers (plus de 1 450 personnes avec les services administratifs). En 2015, l’activité opérationnelle est en nette évolution, notamment pour les incendies (plus 30%.Secours à personnes et accidents de la circulation progressent de 10%. Ce sont donc 13 675 interventions que les sapeurs-pompiers aveyronnais ont conduites en 2015.

 A rappeler que sur les 1 400 sapeurs-pompiers dans le département, 93% sont des volontaires. Le budget du SDIS s’élève à 23 M€, dont 6 à 7 en investissements. Parmi ceux-ci, outre le matériel, les travaux sur les casernes, dont celle de Millau qui sont en cours pour 4,2 M€. A souligner que le SDIS-Aveyron est un des moins coûteux de France avec 57 € par an et par habitant.

 Reconnaissance

 Cette manifestation a permis à l’ensemble des intervenants de rendre hommage à l’action des sapeurs-pompiers et d’exprimer la reconnaissance des Aveyronnais à leur égard.

 Pour Jean-Claude Luche, la sécurité des personnes et des biens, dont les sapeurs-pompiers représentent un maillon essentiel, doit être assurée sur tous les territoires.

 Le président a mis l’accent sur l’effort du Conseil départemental pour doter les sapeurs-pompiers des moyens nécessaires à l’accomplissement de leurs missions.

 « Mais  l’essentiel réside dans la confiance qu’ont tous les Aveyronnais sur vos capacités d’intervention, sur votre professionnalisme régulièrement conforté par la formation, sur vos initiatives (et je pense en particulier à votre sensibilisation des jeunes des collèges avec « les gestes qui sauvent ») et à l’importance du volontariat

 L’essentiel en somme, c’est votre sens du service, qui est une valeur partagée, de celles qui permettent de donner du corps aux solidarités », a conclu Jean-Claude Luche.

Publié le