Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Le Salon de l’agriculture, côté Aveyron

C’est une tradition. L’Aveyron fait bloc pour le Salon de l’agriculture, avec un stand à un emplacement envié, celui du hall de l’élevage. 2016 respectera la règle, du 27 février au 6 mars au parc d’exposition de la porte de Versailles à Paris, avec une journée spécifique au département, le mardi 1er mars et un thème fort, celui des transhumances (fête de l’Aubrac et celle de l’estive à Saint-Geniez d’Olt).

 Hommes et territoires

 La présentation de cette démarche commune Conseil départemental et chambres consulaires, en partenariat avec les filières agricoles, a eu lieu lundi 15 février sur l’exploitation Rieucau à Séveyrac, près de Bozouls. Ce fut l’occasion pour le président de la Chambre d’agriculture, Jacques Molières, de souligner l’enjeu de cette manifestation dans une conjoncture très difficile pour les producteurs : faire comprendre « l’adéquation entre des hommes et des territoires », seule capable d’assurer l’agriculture de nos régions.

 Le salon, c’est une formidable vitrine pour exposer cet enjeu, en assurant la promotion de ce que l’Aveyron fait de mieux avec des productions à 80% sous signes de qualité.

 Les transhumances

 Le président Jean-Claude Luche, entouré de nombreux conseillers départementaux (MM. Anglars, Alazard, Calmelly, Mme Presne) s’est félicité pour sa part de voir l’Aveyron affirmer son identité au Salon et sa volonté de surmonter les difficultés.

 Il a mis l’accent sur le message que transmettent  les transhumances, cette année à l’honneur porte de Versailles : le lien entre la tradition et la force économique de l’élevage. Et aussi une invitation à venir participer à ces fêtes avec, au bout, des produits, des territoires, des hommes qui y vivent de leur métier et y croient malgré tous les tracas du moment.

 L’Espace Aveyron sera situé hall 1, allée D (stand n°21).

Publié le