Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Couverture médicale : le Conseil général mise sur l’accueil des internes en médecine

L’accueil des internes en médecine en stage dans le département est devenu une étape incontournable de l’action engagée par le Conseil départemental dans son soutien à la couverture médicale. Le premier bilan du programme est encourageant.

Désertification médicale

Un chiffre résume l’enjeu : plus de la moitié des médecins qui exercent en Aveyron ont plus de 55 ans et leur succession n’est, la plupart du temps, pas assurée, en particulier dans les secteurs ruraux.
Le risque est important pour ces territoires en matière de services aux personnes et d’attractivité. Face à  ce constat, le Conseil départemental a lancé un programme de soutien avec, notamment, une mesure d’accompagnement financier des internes en stage dans le département (aide au logement et au transport).
Après 18 mois d’application, le bilan est positif. 40 internes ont bénéficié de l’aide de la collectivité, 16 d’entre eux  ont  émis le souhait de s’installer en Aveyron et 5 ont signé avec l’Agence régionale de santé (ARS) un contrat.

Un programme d’accompagnement

Le dispositif se renforce. Désormais, les futurs médecins peuvent consulter directement (par internet) le détail des postes qui se libèrent ou de praticiens qui recherchent un associé, le tout avec un document qui offre un descriptif détaillé de l’environnement professionnel et du cadre de vie.
Un lien solide entre la collectivité, les acteurs locaux et les internes (65 actuellement en stage) est ainsi créé. Le président Jean-Claude Luche a répété, jeudi 24 janvier lors de la réception au Conseil départemental, que l’Aveyron comptait sur les internes pour participer à la reconquête des territoires ruraux, qui seraient fragilisés sans la présence médicale de proximité :  « C’est une question centrale pour l’avenir du département ».
 

Publié le