Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Aéroport Rodez-Aveyron : l’offre de liaisons s’élargit

Comme c’était prévisible après l’arrêt de la liaison Ryanair vers Londres et le temps donné à Eastern Airways pour prendre ses marques sur la ligne de Paris après la période Hop, l’année 2016 a été difficile pour l’aéroport Rodez-Aveyron avec une baisse notable des passagers. Mais les perspectives annoncées lundi 16 janvier par le président et le directeur général de la société d’exploitation (SEM Air 12), Daniel Segonds et Eric Bonneton, permettent d’être confiants en l’avenir.

Certificat européen pour la sécurité

 Ces annonces ont été faites alors que l’aéroport recevait, en présence notamment du préfet Louis Laugier et du président du Conseil départemental et président du syndicat mixte de l’aéroport, Jean-Claude Luche, le certificat européen qui consacre son dispositif de sécurité.

 Avec 70 000 passagers en 2016, Rodez-Aveyron peut espérer faire plus. La reprise de la ligne régulière Rodez-Paris a amené bon nombre de satisfactions en termes de régularité (12 vols annulés contre 22 en 2016) et de ponctualité (26 retards de plus d’un quart d’heure contre 176 en 2016). Reste à dynamiser ce service, en rappelant, comme le font MM. Segonds et Bonneton, qu’avec un prix moyen pondéré de 325 € Rodez fait mieux que Toulouse (400 €) et presque aussi bien que Brive et Aurillac (290 €)

De nouvelles lignes vers l’Angleterre, l’Italie et Lyon

 Pour le low-cost, si Rodez a pâtit de l’abandon par Ryanair de la ligne sur Londres, la destination progresse vers Dublin et Charleroi-Bruxelles (plus 2 000 passagers).

 Ces deux liaisons sont maintenues en 2017.

 Surtout, l’offre touristique va s’accroître dès le printemps avec la création de vols vers le sud de l’Angleterre (Southampton) deux fois par semaine, avec un avion de 50 places et vers Milan, deux fois par semaine également, pour des prix de l’ordre de 150 à 170 € aller-retour.

 En partenariat avec Eastern Airways, une ligne, à vocation essentiellement économique, est créée avec Lyon-Saint-Exupéry (aller à 170 €) trois fois par semaine avec un avion de 29 places et ceci à compter du 13 mars.

 A noter enfin plusieurs vols charters programmés cet été vers le Portugal, la Slovénie-Croatie, Madère.

Publié le