Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

La feuille de route de la mandature du Conseil départemental

Le projet de mandature du Conseil départemental, pour la période qui court jusqu’en 2016, a été adopté par l’assemblée, lundi 29 février. Le débat sur les orientations budgétaires 2016 qui a suivi a permis de fixer les grands principes de l’application de ce projet en 2016, qui seront précisées dans le budget primitif qui sera examiné en mars.

Une réussite collective

  Dans son exposé liminaire, le président Jean-Claude Luche a rappelé le cap des 300 000 habitants, qui constitue l’objectif d’attractivité du département. La  feuille de route de la collectivité le prend en compte, en donnait une place essentielle aux investissements : 270 M€ d’ici 2021 et 400 M€ sur les routes pour la période du plan de 10 ans qui est lancé.

 « C’est à ce prix que l’Aveyron pourra à la fois être en phase avec les légitimes attentes de nos concitoyens et présenter un visage plus dynamique pour les populations qui voudraient s’y installer », a souligné Jean-Claude Luche.

 La situation financière du Département le permet. La volonté de partenariats avec les acteurs locaux, départementaux et régionaux doit faciliter cette réussite que le président Luche n’estime possible que collective.

Missions

  Chacun des vice-présidents s’est attaché à préciser les différents secteurs de document, mettant  l’accent sur la volonté du Conseil départemental  de remplir totalement ses missions, en particulier pour les solidarités humaines et territoriales.

 Les critiques des minorités des groupes socialiste et républicain et radical ont porté essentiellement sur la méthode de préparation du projet de mandature et sur une ambition de la collectivité qui ne leur semble pas à la hauteur des enjeux. Il y a eu 10 abstentions du groupe socialiste et républicain.

Publié le