Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Jean-Claude Luche quittera la présidence du Conseil départemental le 23 janvier

Jean-Claude Luche a annoncé, vendredi 6 janvier à Rodez lors de la cérémonie des vœux, sa démission de la présidence du Conseil départemental, qu’il occupait depuis 2008. Elle sera effective le 23 janvier prochain à minuit. Cette décision est dictée par l’application de la loi sur le non-cumul des mandats. Il a choisi le Sénat et restera également conseiller départemental du canton Lot et Palanges.

Le choix du Sénat

 «J’ai décidé, pour être en cohérence avec mon itinéraire politique, de siéger au Sénat. J’y serai encore plus disponible pour défendre ce que je crois utile au pays : une ruralité dynamique, en position d’équilibrer une métropolisation outrancière, une République respectueuse des différences, qui met son autorité au service des valeurs qui me sont chères, celles de liberté, de paix, d’humanisme », a déclaré M. Luche.

 Le président du Conseil départemental a tenu à saluer tous ceux qui l’ont accompagné pendant son mandat « pour avoir contribué au développement du département ».

Passage de relais

Le processus de désignation du futur président est donc désormais officiellement lancé. L’élection pourrait se dérouler le 24 janvier.

 Jean-Claude Luche a tenu à exprimer toute sa confiance pour la suite. « La relève est solide au Département. Mon soutien lui est totalement acquis… Je ne doute pas. Nous sommes sur la bonne voie », a-t-il dit aux acteurs locaux rassemblés en grand nombre au Palais épiscopal pour cette cérémonie.

 L’élection du successeur de Jean-Claude Luche à la présidence doit avoir lieu en séance plénière le 24 janvier. Ainsi, a souligné M. Luche, il n’y aura pas de rupture dans l’action de l’exécutif.

Publié le