Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Jean-François Galliard, président du Conseil départemental

Jean-François Galliard, conseiller départemental de Millau 2 et candidat de la majorité départementale (une candidature présentée par Jean-Claude Anglars au nom du groupe majoritaire), a été élu président du Conseil départemental de l’Aveyron au premier tour de scrutin, mardi 24 janvier à Rodez. M. Galliard a recueilli 30 voix contre 5 à Anne Blanc (groupe radical et citoyen). Il y a eu 11 bulletins blancs. Le groupe socialiste et républicain avait annoncé, par la voix de Bertrand Cavalerie, qu’il ne présentait pas de candidat.

Un héritage

Jean-Claude Luche ayant démissionné de ses fonctions pour cause de cumul avec son mandat de sénateur, il revenait à l’assemblée départementale d’être à nouveau installée, sous la présidence de la doyenne, Danièle Vergonnier, assistée pour les opérations de vote de la benjamine, Emilie Gral.

Dans son intervention liminaire Mme Vergonnier a tenu à saluer l’action de Jean-Claude Luche. Mme Blanc et M. Cavalerie ont aussi tenu à rendre un hommage républicain à M. Luche.

 Danielle Vergonnier a ajouté : « Notre action s’inscrit dans la longue lignée de celles et ceux qui nous ont précédés, qui ont forgé depuis plus de deux siècles le corps de notre institution, en construisant son identité de collectivité de proximité, qui met tout en œuvre pour accompagner les plus fragiles. C’est de cet héritage dont nous devons nous inspirer pour imaginer un Aveyron solidaire, moderne, dynamique ».

Au service de l’intérêt général

 En s’adressant à l’assemblée pour sa première intervention comme président, Jean-François Galliard a mis l’accent sur la continuité dans laquelle il s’inscrit, celle du projet d’attractivité Cap 300 000 habitants. Il a insisté sur la nécessité « d’œuvrer au coude à coude, toutes forces vives de l’Aveyron confondues, en mutualisant nos idées et nos moyens ». Il s’est adressé plus particulièrement aux communautés de communes, auxquelles il propose un partenariat renforcé avec le Département.

 Dans le même temps, a ajouté M. Galliard, la collectivité « restera mobilisée sur ce qui est sa fonction première, le domaine social ».

En conclusion, le président Galliard a défini la manière dont il entend conduire son action : « Agir avec un seul repère : le service de l’intérêt général, celui des Aveyronnais sans exclusive et celui de l’Aveyron », en indiquait qu’il occuperait ce poste avec « une vision ouverte et attentive aux autres ».

 La commission permanente, comme dans la précédente assemblée, sera composée des 46 élus. Le nombre de vice-présidences (13) ne change pas.

Publié le