Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

La médaille du Département à Sandrine Aurières-Martinet

C’est chez elle, à Saint-Santin, que Sandrine Aurières-Martinet, médaille d’or aux jeux paralympiques de Rio en judo, a reçu récemment des mains du président Jean-Claude Luche la médaille du Département. Une cérémonie qui a été l’occasion de saluer la performance de la championne et ses qualités humaines.

 Un parcours exemplaire

Sandrine réside et est certes licencié à Macon. Mais son cœur reste beaucoup aveyronnais. Et c’est en –grande- famille qu’elle a fêté sa performance, nouvelle étape d’un parcours de grande tenue : vice-championne du monde en 2002, vice-championne paralympique à Rome en 2004, championne du monde en 2006 en Aveyron (à Brommat), vice-championne paralympique  à Pékin en 2008… Et la récompense suprême l’été dernier à Rio.

 « Ce parcours constitue à la fois un exemple et un espoir pour les jeunes présentant un handicap », a dit la maire, Michèle Couderc, qui a toujours dans son conseil le père de Sandrine, son deuxième adjoint.

En famille

  Au côté du président du Conseil départemental, on notait la présence du sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue, Christian Robbe-Grillet, du conseiller départemental du canton, Christian Tieulié et des maires des communes du secteur, venus féliciter la championne et sa famille.

 Jean-Claude Luche a tenu à associer à cette distinction l’ensemble des sportifs aveyronnais qui participent par leurs résultats à la notoriété du département.

Publié le