Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Groupe Radical et Citoyen

Un budget sans grand changement

L’assemblée Départementale a été amenée à voter le budget prévisionnel pour l’exercice de l’année 2017. Le changement de Président avec l’arrivée à la tête de l’exécutif de Jean-François Galliard pouvait nous laisser penser que certains changements seraient apportés à  ce nouvel exercice. En fait c’est un document budgétaire tout à fait similaire au précédent et qui amène de notre part les mêmes remarques, c’est-à-dire une sous dotation des aides aux communes et intercommunalités, soit à peine 0,4% du budget global. C’est bien trop peu pour accompagner nos territoires qui ont de nombreux défis à relever et en particulier le maintien des services à la population. C’est entre autre pour cette raison que notre groupe n’a pas voté le budget et que nous avons alerté la majorité sur la nécessité de porter une attention particulière aux collectivités sous peine de voir nos communes se désertifier.

 

Anne Blanc, groupe Radical et Citoyen.

La nouvelle carte des intercommunalités (19 en Aveyron) est incontestablement le fait territorial majeur de 2017 comme l’a dit le nouveau président du Département. Mais elle fait suite à la fusion des régions, au redécoupage cantonal, aux PETR / SCOT…

C’est ainsi que les citoyens et les élus ont parfois du mal à s’y retrouver alors que la décentralisation devait rapprocher le pouvoir du citoyen.

A l’heure où les centres de décision ont tendance à s’éloigner de nos territoires, il est fondamental de maintenir un lien territorial de proximité.

Et c’est le rôle du Conseil départemental que d’assurer la solidarité territoriale avec le bloc communal. Les élu-e-s du groupe Radical et Citoyen y veilleront de près.

 

Stéphanie Bayol et Eric Cantournet,

Conseillers départementaux.

 

 

Actualités

Toute l'actualité