Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Groupe socialiste et républicain

Changement de Président. Pas de budget...

En 2016, le Conseil Départemental avait décidé d’augmenter de 6,6 % la taxe foncière, alourdissant un peu plus la fiscalité des ménages aveyronnais. Cette hausse aurait dû s’accompagner d’une action volontariste à leur égard. Il n’en fût rien. En 2017, le budget sera marqué par la suppression de 86 postes d’agents territoriaux, qui s’ajouteront aux 122 postes déjà supprimés en 2012. Dans le même temps, 8 centres d’exploitation pourraient disparaître (Belmont-sur-Rance, Campagnac, Conques, Estaing, Naucelle, Saint-Amans-des-Côts, Saint-Izaire, Villeneuve). On peut s’interroger, alors, sur le projet « Cap 300 000 habitants » porté par le département. Comment gagner de la population en affaiblissant la présence de notre collectivité sur le terrain ? Comment mettre en œuvre le futur schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des Services au Public en fragilisant notre capacité d’action ? Il manque à ce budget de l’ambition pour le désenclavement routier et numérique. Il manque des propositions nouvelles en direction de nos ainés. Il manque des contractualisations territoriales en direction des communes et des intercommunalités. Et pour cause ... Ce budget n’est pas celui de la nouvelle gouvernance ! Il est celui de l’ancien Président qui avant de partir a tenu à concrétiser beaucoup de promesses de l’automne dernier... Pour toutes ces raisons, les élus de notre groupe ont décidé de ne pas voter en faveur du budget 2017.

 

Bertrand Cavalerie, Président du groupe socialiste et républicain et l’ensemble des membres, Hélian Cabrolier, Arnaud Combet, Corinne Compan, Karine Escorbiac, Anne Gaben-Toutant, Jean-Dominique Gonzales, Cathy Mouly, Graziella Piérini, Sarah Vidal. 

 

Actualités

Toute l'actualité