Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Poursuivre l'ouverture routière du département

Le Conseil départemental a défini comme prioritaire la modernisation et l’aménagement des axes routiers structurants du département, ainsi que la mise à 2 x 2 voies de la RN 88.

Moderniser et aménager les axes routiers structurants

Le Conseil départemental a défini comme prioritaire la modernisation et l’aménagement des axes routiers structurants du département.

Pour atteindre cet objectif, le Conseil départemental a défini un réseau structurant qui assure la continuité du réseau national (RN88 et A75) et qui dessert les préfectures des départements limitrophes.

Le SNIT (Schéma National des Infrastructures de Transport) approuvé en 2011, ne prévoit pas la desserte de l'Aveyron par un réseau de lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV). Parmi tous les autres modes de transport, la route reste le seul qui permette la desserte économique et touristique de l'ensemble du territoire aveyronnais.

L'amélioration du réseau routier national et départemental est donc indispensable à l'attractivité et au dynamisme du département.

Ce réseau permet également d'assurer l'intermodalité des transports vers les autoroutes A75, A20, les aéroports internationaux et les gares TGV existantes et à venir (Montpellier, Toulouse, Montauban, Brive).

Mise à 2 x 2 voies de la RN 88

La mise à 2x2 voies de la RN88 dans la traversée de l’Aveyron entre A75 et Carmaux est une priorité absolue pour le Département.

Depuis 2008, le Conseil Départemental de l’Aveyron a mis tout en œuvre pour relancer la mise à 2 x 2 voies de la RN 88, soit une dépense de de 49.615 M€ .

Depuis cette date, les travaux avancent.

Tanus - Rodez

Sur la partie Tanus – Rodez, les travaux estimés à 215 M€ sont financés à 54 % par l’Etat, 23 % par la Région et 23 %  par le Département de l’Aveyron.

Cette partie comprend 2 sections

  • La première section St jean – La Mothe (95 M€) a été mise en service début juillet 2015.
  • Les travaux de la seconde section, la Déviation de Baraqueville ont débuté en septembre 2014 par la construction du viaduc de Lenne près de Vors.
    • Sur la partie entre les Molinières et l’échangeur de Marengo (Route de Rieupeyroux), la  construction des autres ouvrages d’art est achevée et les travaux de terrassements sont en cours.L’Etat annonce une mise en service de cette déviation courant 2019.
    • Sur la partie entre l’échangeur de Marengo et la Mothe, l’Etat vient de notifier le marché de travaux. Aucun calendrier n’a été, à ce jour, communiqué.

Rocade de Rodez

Sur la rocade de Rodez, un budget de 10 M€ a été inscrit au nouveau Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020 pour les études et les premiers travaux de dénivellation des carrefours giratoires de St Marc, des Moutiers et de la Gineste.

L’Etat a annoncé un début des travaux en 2019.

Il est à noter que le crédit de 10 M€ est insuffisant;  le Conseil Départemental et Rodez Agglomération ont demandé à l’Etat et à la Région, l’inscription de crédits complémentaires pour la réalisation de cette opération.

Rodez – A75

Sur la partie Rodez – Séverac-la Château, plusieurs sections restent à aménager :

Rodez-Laissac :                   22 km               estimée à         150 M€

Laissac – Recoules :            13 km               estimée à           85 M€

Recoules – A75 :                    5.5 km            estimée à           46 M€

A ce jour, l’Etat n’a communiqué aucun calendrier.

Seule une première tranche entre Rodez et le Causse-Comtal est actuellement est en cours de travaux et financée par le Conseil Départemental (Voir fiche : Aménagement de la RN88 – Rodez – Causse Comtal)

Aménagement de la déviation d’Espalion

Dans la cadre de sa politique routière, le Conseil départemental a décidé de réaliser la déviation d’Espalion.

Voir la carte du projet

Le projet consiste à dévier Espalion par l’ouest avec la création d’une route nouvelle à 3 voies (2 voies + 1)

Sur les 3 850 mètres de cette déviation, 3 créneaux de dépassement sont créés : deux dans le sens Espalion à Rodez de 1000 mètres et 800 mètres de longueur et un dans le sens Rodez à Espalion de 750 mètres de longueur.

Les accès sont rétablis à partir de trois points d’échange : deux échanges dénivelés au lieu-dit « les 4 routes » et au franchissement de la RD556 (Bessuéjouls), et un carrefour giratoire au raccordement avec la RD920 au lieu-dit « La Bouysse ».

Le projet nécessite la construction de quatre ouvrages d’art :

  • deux passages supérieurs, le premier au point d’échange des « 4 routes » et le deuxième pour rétablir la RD108 actuelle au lieu-dit « Bax »,
  • un passage inférieur pour rétablir la RD556 (route de Bessuéjouls)  aux « Roumes » ,
  • un ouvrage de franchissement du Lot.

L’ouvrage de franchissement du Lot

Les travaux de l’ouvrage sur le Lot d’une longueur de 162 mètres sont terminés  et le pont a été ouvert à la circulation provisoirement depuis décembre 2016.

Les ouvrages de rétablissement

L’ouvrage de rétablissement de Bax (RD 108) est terminé et a été mis en service depuis juillet 2016.

Les travaux des ouvrages de rétablissement des Roumes (RD 556) sont terminés depuis février  2017 et les travaux de l’ouvrage des Quatre Routes (RD 108) sont en voie d’achèvement.

 

Depuis avril 2016 les travaux de terrassements sont en cours. 

Les travaux de chaussées et des équipements de sécurité sont prévus au 2ième semestre 2017.

La mise en service de cette déviation est prévue pour fin 2017.

Le montant de cette déviation estimé à 24 500 000 €, est financé à 100% par le Département.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aménagement de la RN88 (Rodez - Causse Comtal)

Le Conseil départemental de l'Aveyron a obtenu de l'État de prendre la maîtrise d'ouvrage de la section Rodez - Causse Comtal. Ces travaux sont estimés à 25 M€ financés à 100 % par le Conseil départemental. La convention entre l'État et le Conseil départemental a été signée le 3 octobre 2011.

Cette réalisation vise trois objectifs essentiels :

  • désengorger la sortie Nord de Rodez qui est aujourd'hui saturée (24 000 véhicules / jour),
  • engager les travaux depuis Rodez vers l'A 75 et rendre ainsi l'aménagement de cette liaison essentielle irréversible,
  • améliorer la sécurité et poursuivre l'amélioration de la desserte de tout le territoire Nord Aveyronnais

Les études de tracés ont été réalisées par les services de l'État en 2005 et ont permis de définir les emprises nécessaires. Les procédures d'acquisition foncière et d'expropriation pilotées par les services de l'État sont en voie de finalisation.

Depuis 2011, le Conseil Départemental a mené toutes les études réglementaires aussi bien pour la faune et la flore, que pour la loi sur l'eau. Ce projet a reçu toutes les autorisations de la part de l'État. Les actions liées au développement durable constituent une des priorités de cette opération.

Ces études ont permis d'optimiser le projet avec notamment la création d'un point d'échange sur la RD988 entre Sébazac et Lioujas.

Le diagnostic d’archéologie préventive a été réalisé durant le second semestre 2016.

Les travaux de la section Rodez – Causse-Comtal ont débuté le 12 septembre 2016 par la  réalisation des travaux préparatoires, consistant à :

  • aménager la base de vie
  • créer un carrefour giratoire sur la RD 988 entre Lioujas et Sebazac
  • dévier la route départementale de Concoures et la route communale d’Ortholès pour permettre la construction de 2 ouvrages d’art

La planning prévisionnel de réalisation des travaux est le suivant :

  1. Travaux préparatoire septembre 2016 – avril 2017
  2. Réalisation des Ouvrages d’art – Avril 2017 – avril 2018
  3. Travaux de terrassement – avril 2018 – juillet 2019
  4. Travaux de chaussée et finition: juin 2019 – fin 2019
  5. Mise en service prévue fin 2019

Actualités

Toute l'actualité