Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Sécurité / Confort des usagers de la route : deux priorités

A travers l’entretien des routes départementales le Conseil départemental vise à améliorer la sécurité et le confort des usagers.

Sauvegarder et entretenir le patrimoine routier

A travers l’entretien des routes départementales le Conseil départemental vise à améliorer la sécurité et le confort des usagers.

Le Conseil départemental consacre ainsi chaque année un budget important pour sauvegarder et entretenir son patrimoine routier composé de :

  • 5910 km de chaussées
  • 1 426 ponts dont 331 ponts importants (portée supérieure à 10 mètres)
  • 9 tunnels
  • 5 237 murs représentant un linéaire de  210 km et une surface de 57 ha
  • 400 km de dispositif de retenue dont 16.5 km d’écrans moto.
  • 135 km de parapets de protection
  • plus de 1 000 carrefours équipés en signalisation verticale 
  • 2 000 km de routes munis de signalisation horizontale.

Maintenir le réseau routier en bon état de circulation

290 agents assurent en permanence la surveillance et l’entretien du réseau routier départemental. En période hivernale ce dispositif est renforcé par une trentaine d’agents affectés à des tâches de bureau ou de maîtrise d’œuvre.

Le Conseil départemental consacre chaque année près de 10M€ pour maintenir son réseau routier en bon état de circulation.

Ses principales actions :

  • le fauchage et le débroussaillage.
  • la viabilité hivernale (99 circuits - pendant la période hivernale, 95 personnes sont en astreinte toutes les semaines).
  • L’astreinte d’été, le dispositif d’astreinte est allégé et dimensionné pour répondre aux interventions urgentes nécessaires au maintien de la viabilité du réseau.
  • la surveillance régulière du réseau qui s’accompagne d’interventions de sécurité urgente (signalisation de danger, dégagement de la route, …). Les interventions plus importantes étant recensées et exécutées dans le cadre d’opérations programmées.

 

Sécurité : une amélioration tendancielle

Il est constaté une forte diminution du nombre d’accidents et de blessés depuis 1989 malgré une augmentation conséquente du trafic. Cette baisse tendancielle est due à la politique nationale sur la diminution des vitesses, mais également aux travaux d’aménagements réalisés par le Conseil Départemental sur son réseau routier depuis près de 30 ans. Ces travaux se poursuivent en 2015. Des opérations comme le contournement d’Espalion dont la mise en service est prévue en 2017, ainsi que le barreau de St Mayme à Rodez et les opérations de sécurité réalisées sur l’ensemble du réseau routier contribuent à l’amélioration des infrastructures et donc de la sécurité routière.

Evolution de l'accidentologie routière en Aveyron.

Actualités

Toute l'actualité
Ça peut vous intéresser ...

Inforoute Aveyron