Aller au contenu principal

Vous êtes ici

L’accueil de l’enfant par les services du Conseil départemental

Quand l’accueil de l'enfant dans son milieu familial n'est pas possible, le mineur est pris en charge par le Conseil départemental avec l’accord des parents ou sur une décision judiciaire.

L’enfant peut être confié au Foyer départemental de l’enfance, à des assistants familiaux (familles d’accueil),à des Maisons d’enfant à caractère social, à des lieux de vie ou d’accueil.

Sous réserve des décisions judiciaires, les parents conservent l’exercice de l’autorité parentale pendant la durée de l’accueil. Ils peuvent bénéficier d’un droit de visite à leur domicile ou médiatisée dans un lieu neutre avec la présence de travailleurs sociaux. La situation du mineur accueilli hors de sa famille est révisée régulièrement par l’autorité administrative , le Président du Conseil Départemental  et l’autorité judiciaire ,le Juge des enfants , s’il elle est saisie.

Les frais d’accueil et de la vie quotidienne de l'enfant sont assurés par le Conseil Départemental. Une participation financière à la prise en charge quotidienne des enfants est sollicitée auprès des détenteurs de l’autorité parentale.

Un prolongement de l’accueil peut être envisagé entre 18 et 21 ans sous certaines conditions et avec l’accord du jeune dans le cadre d’une mesure d’Aide au Jeune Majeur.

Actualités

Toute l'actualité