Aller au contenu principal

Vous êtes ici

La Cellule Rivières et bassins versants

La Cellule Rivières et bassins versants est spécialisée dans le domaine de la gestion des milieux aquatiques et notamment du fonctionnement des hydrosystèmes. Grâce à ses compétences techniques et à une vision globale à l’échelle départementale, elle accompagne l’ensemble des maîtres d’ouvrages gestionnaires des cours d’eau aveyronnais.

La Cellule Rivières et Bassins Versants

 

L'accompagnement de l’ensemble des maîtres d’ouvrages gestionnaires des cours d’eau aveyronnais s'effectue à travers :

  • de l’information, de la sensibilisation et des actions de conseils et de coordination (voir quelques exemples de ces actions ci-dessous).
  • de l’appui technique pour le montage de dossiers, le suivi de travaux ou d'études, la réalisation des Programmes Pluriannuels de Gestion des cours d'eau  par exemple.

Du fait de l’étendue de son champ d’actions, elle intervient également sur d’autres thématiques gérées par le Conseil Départemental : le tourisme, les routes départementales (formation sur la Renouée du Japon et restauration de portion de cours d’eau), les espaces naturels sensibles, la navigabilité du Lot, les déchets ...

Pour en savoir plus sur les  hydrosystèmes.
 

Quelques actions de la Cellule Rivieres

Journée technique sur le Peuplier Noir (Populus nigra) pour les techniciens rivières (juin 2010)

avec la collaboration de M. VILLAR, INRA Orléans, afin d’informer et sensibiliser les gestionnaires à la préservation de cette espèce patrimoniale pour notre département.

Télécharger  le dossier complet Journée Tech Peuplier Noir (40Mo)

 

Journée technique sur la gestion de la Renouée du Japon (septembre 2011)

 Plante invasive proliférant sur les bords de rivières et les voies de communication du département, à destination d’une part des techniciens rivières et des partenaires de la gestion des milieux aquatiques, et d’autre part des agents des collectivités et de la Direction des Routes et des Grands Travaux.

Télécharger  le dossier complet Journée Tech Renouée Japon 2011(25Mo)

 

 

 

Colloque sur la gestion des rivières (ARSATESE) Juin 2012

rassemblant les techniciens  de l’Association Régional des SATESE Adour-Garonne et  Loire Bretagne (130 personnes)
Télécharger  le dossier complet Journée Tech Arsatese 2012

 

Indicateurs de suivi et d’évaluation des Programmes Pluri-Annuels de Gestion des Cours d’eau en partenariat avec l’Agence de l’Eau Adour Garonne (2012-2013).

Formation des techniciens rivières sur le suivi et l’évaluation des programmes de gestion des cours d’eau.

 

Télécharger le dossier Journée Tech Suivi Eval 2012

 

 

 

 

 

Journée Technique :  les rôles et la gestion des Zones Humides en octobre 2013

En octobre 2013, une réunion technique sur la gestion et l’intérêt des Zones Humides a été réalisée dans les locaux de la Communauté de Communes du Villeneuvois Diège et Lot.
Les différents acteurs, la stratégie et la gestion de zones humides sur le département, ainsi que l’application MicroRiv et son interface Internet (accessible sur cette page) ont été présentés.

Télécharger le dossier complet Journée Tech Zones Humides

 

 

Aménagement du Céor dans le cadre de la reconstruction du pont d’Arvieu

La reconstruction du pont de la Route Départementale 56 sur la commune d’Arvieu a nécessité le déplacement et le réaménagement du Céor à l’amont et au droit du pont.

L’objectif était de limiter l’impact des travaux sur le milieu et la faune aquatique en particulier, et de reconstituer le cours d’eau en conservant ses caractéristiques initiales.
Le nouveau tracé a permis au cours d’eau de retrouver, voire d’améliorer, ses fonctionnalités écologiques et morphodynamiques initiales.

note et atlas photographique chantier pont Arvieu

Formation des techniciens rivières à l’utilisation de l’application Microriv

Dans le cadre du travail d’accompagnement territorial du Conseil Départemental et de la mise à disposition de l’application MICRORIV aux collectivités, la cellule rivières et bassins versants a réalisé au printemps 2014, une formation à destination des techniciens rivières amenés à réaliser (ou réviser) leur PPG.
Cette session de 3 jours, se composait de parties théoriques et pratiques (salle et terrain). L’objectif était que les techniciens puissent se familiariser avec cette application dans le but de pourvoir réaliser leur futur programme de gestion de cours d'eau.


Dans un second temps, cette formation a été élargie à l’ensemble des techniciens rivières du territoire.

Actualités de la cellule rivières

Stratégie de gestion contre la Renouée du Japon
 

Depuis l’automne 2011, la Cellule Rivières et Bassins Versants a impulsé une réflexion sur les risques de prolifération dans le Département de la Renouée du Japon (Fallopia Japonica) et des espèces exotiques envahissantes en général…

Ainsi, la sensibilisation de plus de 230 personnes (agents du Conseil départemental, élus, collectivités…) a permis de recenser, à ce jour,  187 foyers sur le réseau départemental Aveyronnais.
Cela signifie que l’Aveyron serait (encore) moyennement touché par cette plante envahissante. Cependant, il existe de fortes disparités géographiques, où l’on observe des zones encore vierges, à contrario de certains secteurs comme le bassin Decazevillois, l’agglomération Ruthénoise et la vallée du Viaur fortement atteints.

La poursuite de ce recueil de données avec les gestionnaires des rivières du département permettra dans un second temps de compléter cet inventaire.

Ainsi, depuis le printemps 2013, la Cellule Rivières, en lien avec la Direction des Routes et des Grands Travaux, a défini une stratégie de gestion sur les foyers présentant les enjeux les plus importants. A cet effet, plusieurs stratégies de lutte, voire de régulation, ont été mises en oeuvre sur 33 « foyers tests ».
Depuis 2014, ces actions ont été élargies à un maximum de sites, car certaines zones auraient diminuées de manières plus ou moins significatives.

Or, à ce jour, il est un peu tôt pour tirer des enseignements définitifs sur les essais effectués. Il semblerait malheureusement  qu’aucun des essais effectués ne soit efficace à 100%, à part peut-être le traitement phytosanitaire ou l’arrachage sur des jeunes foyers…
Cependant, il convient de peut remarquer que l’association de plusieurs techniques donnerait de meilleurs résultats, peut-être jusqu’à l’éradication...
Ces dernières remarques restent toutefois à vérifier et à confirmer lors des années à venir.

Les résultats et conclusions seront communiqués aux différents gestionnaires afin de valoriser ce retour d’expériences et de mutualiser ainsi les moyens et les compétences techniques.

Point d’information sur la crue du 28 novembre 2014 dans le sud Aveyron

La sorgue à St-AffriqueLes 16 et 17 septembre derniers, des précipitations exceptionnelles, se sont abattues sur le sud de notre département, causant des inondations et des dégâts très importants.

A peine la situation revenue à la normale et encore marqué par les stigmates de la dernière crue, ce secteur a connu un nouvel épisode cévenol particulièrement sévère et violent lors du dernier week-end de novembre.

En effet, l’équivalent de plus de 2,5 mois de précipitations sont tombés en quelques heures...
Les sols étant par ailleurs gorgés d’eau et les réserves souterraines pleines, cet aléa a engendré des inondations dévastatrices et sans précédent sur cette région.

Pic de crue du Dourdou à Vabres-l’Abbaye

L’histogramme ci-dessus illustre bien l’importance de cette crue quasi centennale…
Les rivières ont charriés des volumes de bois et de déchets très conséquents entrainant des dépôts en bord de cours d’eau, en amont des ouvrages ou sur les atterrissements ont été très nombreux.
Leur évacuation est apparue urgente pour limiter les impacts des éventuelles crues hivernales et printanières.

Télécharger « photos et histogrammes crues du 28 nov 2014 »

Les collectivités locales, gestionnaires de l’entretien des cours d’eau, avec l’aide de la Cellule Rivières et Bassins Versants du Conseil Départemental, ont réalisé des diagnostics et une hiérarchisation des travaux d’urgence à entreprendre sur un certain nombre de sites prioritaires (ouvrages, rétrécissements, zones habitées, gestion des déchets…).

Notre expertise en matière de diagnostic de rivières a été largement mobilisée pour assister et accompagner les structures et techniciens locaux débordés par la complexité, l’ampleur et la gravité de la situation.

Au regard de l’importance des dommages, le Conseil Départemental a également décidé d’accompagner financièrement ces collectivités pour témoigner de la solidarité du Département.

Ainsi, aujourd’hui se fait jour, la nécessité d’une mise en cohérence entre les différents outils de gestion intégrée de l’Eau et les dispositifs de prévention des inondations mis en œuvre par les Directives Européennes sur l’Eau et sur la Gestion des Inondations : Plan de Gestion du Risque Inondation/Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux, Programme d’Actions de Prévention des Inondations/Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux et Contrats Rivières…

Enfin, ces derniers se doivent désormais mieux prendre en compte d’autres démarches de politique générale, liées à l’aménagement du territoire comme les programmes d’amélioration de l’habitat, les Plans Locaux d’urbanismes, les Schémas de Cohérence Territoriale et autres Pôles d'Equilibre Territoriaux et Ruraux…

Aménagement des Ruisseaux de Notre Dame (Villefranche de Rouergue) et de Grandval (Espalion) dans le cadre de projet routiers structurants :

Dans le cadre des travaux menés par la Direction des Routes et des Grands Travaux sur les axes départementaux RD 24 (Villefranche de Rouergue) et RD 920 (projet de déviation d’Espalion), la Cellule Rivières a réalisé la conception technique et le suivi de renaturation de cours d’eau.

En effet, ces projets routiers impliquaient le déplacement de ruisseaux et cela nécessitait de recréer de nouveaux tracés.

Ces travaux ont permis de répondre aux objectifs suivants :

  • Restauration des conditions d'écoulement en préservant la diversité morphodynamiques, du milieu (lit, berge, faciès d'écoulement, végétation…),
  • Maintien des fonctionnalités écologiques,
  • Conservation des capacités hydrauliques et des possibilités de débordement.

Journée technique : 11 juin 2015

Le Conseil Départemental de l’Aveyron et l’unité territoriale de Rodez de l’Agence de l’Eau Adour Garonne ont organisé une journée de rencontres et d’échanges avec tous les techniciens de rivière de leur territoire.
Parmi les sujets d’échanges, la modification de la règlementation et les conséquences de la nouvelle compétence Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI), le SDAGE-PDM 2016-2021 ainsi que les adaptations du Xème programme d’intervention de  l’Agence de l’Eau.

De plus, lors de cette journée, la Cellule Rivières et Bassins versant a détaillé les résultats d’une enquête à destination des collectivités gestionnaires sur leurs ressenti concernant l’évolution règlementaire et leurs besoins d’accompagnement ainsi que leurs perceptions et les évolutions souhaitées pour l’application MicroRiv.

Une présentation sur les crues de novembre 2014 du sud du département et le rôle de la Cellule rivières conclua la matinée.
Dans l’après-midi, une visite de terrain sur le Dourdou de Camares permis d’illustrer les  conséquences de ces crues et les dégradations encore bien visibles.

Vous trouverez ci-joint le fichier zippé avec les différentes présentations


 

Accès privé à l’interface MICRORIV

 

L’application informatique « Microriv », développée par les services du Conseil départemental depuis les années 2000, contribue à d’élaboration, le suivi et l’évaluation les programmes d’actions sur les rivières (restauration et entretien de la végétation rivulaire, travaux hydromorphologiques…).
L’objectif est de favoriser l’homogénéisation et la bancarisation des données descriptives des milieux aquatiques en vue d’optimiser les actions de gestion des rivières à l’échelle du département de l’Aveyron.

Le module « état des lieux-diagnostic » a fortement évolué en 2011 pour mieux intégrer « les nouveaux enjeux de la DCE » (description du lit majeur, de l’hydromorphologie). L’application permet ainsi de répondre aux demandes spécifiques des techniciens de rivières de l’Aveyron dans le cadre de la révision des Plans Pluriannuels de Gestion (PPG) des cours d’eau.
Cette évolution a été encouragée notamment par l’Agence de l'Eau Adour-Garonne qui porte un intérêt certain pour cette application en adéquation avec sa politique de gestion des milieux aquatiques.

Les collectivités gestionnaires ont de plus en plus recours à Microriv, du fait de son intérêt technique et cartographique. Celui-ci s’avère être un réel outil d’aide à la décision pour les structures (bancarisation et analyses des données, restitution sous forme de tables et cartes…).

Depuis 2013, les services du Conseil départemental ont développé la version web de Microriv afin que les techniciens de rivières puissent accéder plus facilement à cet outil.

Accéder à Microriv

 

Actualités

Toute l'actualité