Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Les rivières en Aveyron

Milieu vivant, dynamique, source d'énergie, les rivières doivent être préservées. 8600 km de rivière parcourent l'Aveyron.

La rivière, un milieu vivant

Une rivière est un écosystème en relation avec tous les éléments de son bassin versant. C’est donc :

  • un espace vivant, dynamique, mobile
  • de l’énergie (vitesse de l’eau, transport de sédiment) donnée par la pente de l’amont vers l’aval
  • des milieux diversifiés abritant une grande biodiversité animale et végétale (zones humides, milieux aquatiques, végétation des berges, bancs d’alluvions et bras morts…).

La berge arborée qui entoure la rivière est appelée ripisylve. Elle possède différents rôles :

  • elle stabilise les berges face à l’énergie hydraulique de la rivière
  • elle limite la vitesse du courant en cas de crue
  • elle contribue au bocage et à la structuration du paysage. La ripisylve possède un effet brise vent. Haies et cours d’eau participent à la vie et aux déplacements des animaux (corridor, biodiversité)
  • elle participe à la limitation de la température de l’eau en été
  • elle réduise par filtration les intrants (nitrates, phosphore) et les polluants

La rivière et ses berges constituent donc un milieu vivant à préserver.

 

 

un exemple de bassin versant

Les rivières en Aveyron

Le réseau hydrographique du département de l’Aveyron appartient au bassin versant de la Garonne (à l’exception de quelques ruisseaux du sud-est qui coulent vers la méditerranée). Il compte 8 600 km de rivières (les ¾ sont des petits cours d’eau) pour une surface de 8 670 km².

 

 

 

Quatre rivières orientées est-ouest structurent notre territoire :

  • au nord et au sud, les plus grandes rivières du département, le Lot (bassin versant de 2 937 km² dans l’Aveyron) et le Tarn (2 811 km²), prennent leurs sources en Lozère
  • au centre, l’Aveyron (1 511 km²) et son affluent  le Viaur (1 411 km²), rejoint le Tarn plus à l’ouest.

 

 

 

 

 

Définitions :

 

Affluent : cours d'eau plus ou moins important qui se jette dans un autre cours d'eau, en général plus conséquent.

Réseau hydrographique : ensemble des milieux aquatiques (cours d’eau, zones humides…) présents sur une surface donnée.

Ripisylve : végétation des berges des rivières.

Rivière : cours d’eau plus ou moins conséquent qui reçoit des affluents et se jette dans un cours d'eau de plus grande importance, jusqu’à rejoindre un fleuve.

Bassin versant : zone délimitée par des crêtes (lignes de partage des eaux), à l'intérieur de laquelle toutes les précipitations alimentent une même rivière.

Ecosystème : ensemble de tous les êtres vivants et leurs habitats. Par extension, l’hydrosystème correspond à l’écosystème aquatique.

Cours d’eau non domaniaux : rivières qui n’appartiennent pas à l’Etat

 

Actualités

Toute l'actualité