Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Ogénie veut vaincre l’isolement des aînés aveyronnais

Le Département fait alliance avec Ogénie en faveur de nos aînés isolés.
Afin de répondre à un des objectifs de son projet de mandature, le Département de l’Aveyron s’est rapproché du projet Ogénie, qui vise à rompre l’isolement des personnes âgées.

Le devenir des aînés est un sujet sur lequel le Département demeure particulièrement actif. Cheffe de file de l’action sociale, la collectivité l’a inscrite dans son projet de mandature, dans le cadre du défi n°6. Un défi qui stipule que des actions seront menées pour innover et améliorer la prise en charge globale des personnes âgées et en situation de handicap.

Un projet reconnu par le ministère

Afin d’apporter des réponses efficaces contre l’isolement des premiers nommés, le Département a fait le choix de se rapprocher du groupe SOS Seniors pour bénéficier des services du projet Ogénie. Reconnue par le ministère des Solidarités et de la Santé et déjà à l’œuvre dans d’autres départements, la plateforme est une nécessité pour un territoire comme l’Aveyron, où les seniors représentent 27% de la population.

En opérant de la sorte, le Département de l’Aveyron va disposer de son propre espace numérique. Un outil qui permettra, tout d’abord, de mettre en relation les personnes faisant face à une situation d’isolement, grâce au déploiement de détecteurs spécifiques ou par simple signalement de leur part. Il amènera, par la suite, à un rapprochement avec les structures portant des actions sociales ou avec des référents, professionnels ou bénévoles, qui seront à même de les conseiller au mieux. Un module de recherche servira aux bénéficiaires pour connaître, à échelle locale, les actions mises en place pour rompre une telle situation, et avoir accès à des ressources supplémentaires.

Un dispositif prévu à l’automne 2022

Le lancement du dispositif pour le département de l’Aveyron devrait intervenir dans le courant de l’automne 2022.

Un chargé de projet, entièrement financé par le ministère des Solidarités et de la Santé, accompagnera le déploiement de cette solution durant trois mois, en identifiant et en mobilisant les acteurs à même d’agir contre l’isolement des personnes âgées. A l’issue de cette période, un suivi trimestriel sera effectué durant une année.

Publié le