Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Une nouvelle instance en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées

Le 25 octobre 2017, le président du Conseil départemental, Jean-François Galliard a présidé l’installation du Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie (CDCA).

Le conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA)

Le conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA) résulte de la fusion du comité départemental des retraités et des personnes âgées (CODERPA) et du conseil départemental consultatif des personnes handicapées (CDCPH).

Il est chargé, dans le département, de participer à l’élaboration et la mise en œuvre des politiques liées à l’autonomie et la citoyenneté des personnes âgées et des personnes handicapées :

  • Prévention de la perte d’autonomie ;
  • Accompagnement médico-social, accès aux soins, aux aides humaines ou techniques ;
  • Accessibilité, logement, habitat collectifs, urbanisme, transport ;
  • Scolarisation, intégration sociale et professionnelle ;
  • Activité physique, loisirs, vie associative, culture, tourisme
  • Proches aidants
  • Droits, bientraitance, questions éthiques

Il sera consulté sur l’ensemble des schémas et des programmes qui concernent les personnes âgées et les personnes handicapées et sera largement ouvert à l’ensemble des acteurs concernés par les politiques de l’autonomie.

Une démarche partenariale

L’enjeu est de consolider la co-construction des politiques locales de l’autonomie.

Ainsi, le CDCA est composé de 85 membres :

  • Représentants des usagers ;
  • Représentants des organismes et professionnels œuvrant en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées (associations, organisations syndicales, …) ;
  • Représentants de l’État dans le département, des collectivités, des régimes de base d’assurance vieillesse/maladie ;
  • Personnes physiques ou morales concernées par la politique de l’autonomie (autorités organisatrices de transports…).

Cette instance permettra donc une meilleure coordination, au niveau local, des acteurs au service des personnes âgées et des personnes handicapées ainsi qu’un renforcement de la participation des usagers et de leurs proches à l’élaboration et au suivi des politiques qui les concernent.

Publié le