Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Informer pour protéger

Même si les Aveyronnais sont moins exposés que d’autres, les menaces ne sont pas absentes, d’autant plus que bon nombre de personnes âgées vivent à domicile, sur des territoires parfois isolés.

La conférence consacrée aux risques des personnes vulnérables confrontées aux escroqueries et aux abus de toutes sortes a permis, lundi 8 octobre, aux intervenants (police, gendarmerie, administration, notaire…) de rappeler les principes de précaution indispensables. Même si les Aveyronnais sont moins exposés que d’autres, les menaces ne sont pas absentes, d’autant plus que bon nombre de personnes âgées vivent à domicile, sur des territoires parfois isolés. La vigilance et la prudence sont donc de rigueur. Le Conseil départemental, a rappelé le président Jean-Claude Luche, est tout à fait dans son rôle en portant de telles initiatives. En effet, l’information et la prévention font partie des outils mis au service des actions en direction des personnes les plus fragiles, personnes âgées et personnes handicapées en particulier.

Publié le