Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Un centre d'accueil non médicalisé sur Flagnac

Le futur établissement d'accueil non médicalisé (EANM) sur la commune de Flagnac, accueillera des adultes déficients visuels avec ou sans troubles associés. Vu la spécificité des profils accueillis, le projet a vocation à répondre à un besoin national. En effet, peu de places pour adultes existent en France et beaucoup de demandes sont orientées vers la Belgique.

Un appel à projet pour des besoins identifiés

Le Conseil départemental a décidé en Commission permanente du 29 mars 2019, le lancement d'un appel à projet afin de répondre à des besoins identifiés en matière de prise en charge de personnes déficientes visuelles au plan national avec ou sans troubles associés, et donner suite à une opportunité foncière sur la commune de Flagnac. En effet, la commune a décidé, par délibération du 18 mars 2019, la mise à disposition gratuite au porteur potentiel du projet d'un terrain répondant aux attentes pour développer ce type d'offre. Il s'agit d'une parcelle de 22 217 m2 située à quelques centaines de mètres au Nord-Ouest du cœur du village de Flagnac. 

La Fondation OPTEO (ex ADAPEI 12-82)

C'est le projet présenté par la Fondation OPTEO (ex ADAPEI 12-82) qui a été selectionné par le Conseil départemental. L'autorisation est valable pour une durée de 15 ans et sera renouvelable au vu des résultats positifs de l'évaluation externe. 
Pour mémoire, la Fondation OPTEO déjà bien implantée en Aveyron, gère plusieurs structures et services au sein du département dans le cadre d'un suivi soit en établissement, soit à domicile. 
 
L'ouverture de l'EANM est prévue courant 2023. Une visite de conformité sera réalisée sur site une fois les travaux achevés afin de vérifier les conditions de mise en œuvre de l'autorisation délivrée par le Conseil départemental. 

L'EANM

Il s'organisera en deux ensembles de bâtiments distincts, bien que fonctionnant ensemble : le foyer principal et 7 appartements indépendants, regroupés en blocs de 2 ou 3 logements de type 1 et 2. Ainsi, il est envisagé : 

-un internat à temps complet pour l'essentiel (39 places), 
-un accueil temporaire (max 90jrs/an) (2 places), 
-un accueil de jour ou à temps partiel possible pour une personne résidant à proximité du foyer (1 place). 
Publié le