Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Groupe socialiste et républicain

Les Aveyronnais doivent être associés aux projets départementaux

Avec un budget de 370 millions d’euros, le département de l’Aveyron peut influencer durablement et efficacement le quotidien de ses habitants et agir sur l’attractivité de ses territoires. Si nous partageons certains choix faits par la majorité, il existe de nombreuses divergences de fond. En 2016, le choix a été fait d’augmenter la taxe foncière de 6,6 % alors que la situation budgétaire ne l’exigeait pas. Grâce à cette hausse - éloignée des séquences électives - le Département a réalisé des réserves durant trois ans. Un an avant les élections municipales, deux ans avant les élections départementales, les dépenses d’investissement repartent opportunément à la hausse... Nous sommes également en désaccord avec les orientations budgétaires qui consistent à baisser régulièrement les budgets alloués à l’action sociale, et en particulier en direction des personnes âgées. Cette année encore, les dépenses sociales vont reculer de 1,34 % (2 millions d’euros) et impacter la prise en charge de nos familles. Enfin, nous défendons une collectivité modernisée, capable d’aménager et d’animer l’ensemble des territoires aveyronnais. Les Aveyronnais doivent être associés à la définition, à l’évaluation et à la construction des politiques publiques. Ce sont les conditions nécessaires pour redonner du sens à la politique départementale.

Bertrand Cavalerie, Président du groupe et l’ensemble des membres, Hélian Cabrolier, Arnaud Combet, Corinne Compan, Karine Escorbiac, Anne Gaben-Toutant, Jean-Dominique Gonzales, Cathy Mouly, Graziella Piérini, Sarah Vidal.