Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Le budget du Conseil départemental de L’Aveyron

Le budget est l’acte majeur du Conseil départemental. Il détermine l’ensemble des recettes et des dépenses du Département au regard des orientations de la politique départementale et des compétences qui lui sont dévolues.

Le budget 2021 du Conseil départemental de l’Aveyron

Le 12 mars, les élus du Conseil départemental ont voté le budget 2021.

Dans un contexte de crise sanitaire, marqué par de nombreuses incertitudes, c’est un budget de combat pour la relance de l’activité économique, sociale et culturelle, solidaire des plus fragiles, des collectivités et de l’ensemble des partenaires sociaux qui a été adopté.

Des moyens importants sont consacrés à ce budget, avec : 402,8 millions de crédits inscrits, en augmentation de 2,4%, par rapport au BP 2020, dont 27 millions de mesures nouvelles pour faciliter la sortie de crise.

  • 67,3 millions en dépenses d’investissement,
  • 310,9 millions en dépenses de fonctionnement
  • 24,6 millions au titre de l’annuité de la dette.

 

Les Dépenses

► Les solidarités humaines constituent le 1er poste budgétaire avec 163,9 millions d’€ de dépenses d’aides sociales, (+5,5%/ BP 2020), dont 58,470 millions consacrés aux personnes âgées, 46,097 millions aux personnes handicapées, 25,745 millions à la protection de l’Enfance et de la Famille, 32,066 millions à l’emploi et l’insertion.

► L’attractivité territoriale, recouvre une grande diversité de programmes en faveur des communes, du monde associatif et des particuliers, pour un montant de 43,1 millions d’€, (14,8%/ BP 2020). C’est une augmentation importante des crédits qui est prévue au budget 2021, avec la mise en place de fonds de soutien exceptionnel pour répondre aux attentes des associations qui interviennent dans les domaines culturels et sportifs qui sont impactées par la crise.

Le Département, en tant que collectivité de proximité intervient dans de nombreux domaines :

-  la sécurité : 10,7 millions d’€, dont la participation au SDIS pour 10 144 669€, en progression de 11% par rapport au BP 2020

-  le tourisme : 5,1 millions d’€   ( + 23% / BP2020)

-  le développement local : 11,2 millions d’€, ( + 20% / BP2020)

-  l’agriculture et l’environnement : 4,4 millions d’€ ( + 4% / BP2020)

-  les arts vivants et la vie culturelle : 5,4 millions d’€ ( + 21% / BP2020)

-  le patrimoine culturel et les musées : 1,9 million d’€ ( + 9,3% / BP2020)

-  le sport et la jeunesse : 1,9 million d’€ (+ 26% / BP2020)

-  l’enseignement supérieur et des actions péri-scolaires : 1,1 million d’€ (+ 10% / BP2020)

 

► L’aménagement du territoire mobilise 76,2 millions d’€ répartis entre la voirie : 47,1 millions d’€, les collèges : 18,2 millions d’€, les bâtiments départementaux : 6,1 millions d€, l’aéroport Rodez Aveyron : 2,970 millions et les transports.

► Les moyens généraux consacrés au fonctionnement de l’administration départementale, totalisent 92,9 millions d’€, 

 


Les Recettes

► Les recettes de fonctionnement s’élèvent à 344 666 079 €, celles-ci progressent de 2,3% par rapport au BP 2020 et les recettes d’investissement, hors emprunt, totalisent 21 169 129 €, et augmentent de 2,8% par rapport au BP 2020.

► L’emprunt est prévu pour 37 millions d’€, soit un niveau parfaitement supportable au regard de l’endettement qui est très faible, avec un ratio de solvabilité de 3,6 ans au 31 décembre 2020.