Aller au contenu principal

Vous êtes ici

Le budget du Conseil départemental de L’Aveyron

Le budget est l’acte majeur du Conseil départemental. Il détermine l’ensemble des recettes et des dépenses du Département au regard des orientations de la politique départementale et des compétences qui lui sont dévolues.

Le budget 2019 du Conseil départemental de l’Aveyron

369 585 233€ en faveur des aveyronnais et du territoire départemental. Un budget en progression de 3,1%.

C’est un budget volontaire et dynamique qui reflète la volonté forte des élus départementaux de développer l’attractivité du département en poursuivant et en amplifiant  les programmes d’investissement engagés pour le développement des infrastructures routières et numériques, la modernisation des collèges et du patrimoine départemental, le soutien et l’accompagnement des communes et communautés de communes dans leur projet  d’aménagement du territoire.

C’est un budget solidaire au service des aveyronnais et plus particulièrement des plus fragiles.

Garant des solidarités humaines et territoriales, le Conseil départemental poursuit en 2019 les orientations du projet politique  « Agir pour nos territoires ». Il travaille au quotidien à améliorer la qualité de vie des habitants de l’Aveyron  sur tout le territoire, à accompagner au mieux les personnes les plus vulnérables  et à renforcer l’attractivité du département. Ainsi, les solidarités humaines représentent près de la moitié du budget de la collectivité.

Le budget 2019 est aussi un budget responsable, qui est équilibré sans augmentation de la fiscalité, grâce, en partie aux efforts déployés ces dernières années pour maîtriser les charges de gestion.

Les solidarités humaines constitue le 1er poste budgétaire avec 149,7 millions d’€ de dépenses d’aides sociales en fonctionnement et 2,040 million d’€ en investissement, au titre du programme d’équipement social. Ce budget, en augmentation de 2% par rapport au compte administratif 2018, permet au Département de répondre pleinement aux missions qui lui sont imparties en matière d’aide sociale , de mettre en œuvre les mesures de revalorisation des taux directeurs des établissements et des services d’aide à domicile et  de poursuivre les différents projets de développement social local.

Au-delà  des prestations et allocations, il faut souligner le rôle important qui est assuré par près de 600 travailleurs sociaux, médico-sociaux et administratifs, qui sont répartis sur l’ensemble du département pour intervenir au quotidien auprès des aveyronnais en difficulté  et leur apporter l’assistance nécessaire.

Au titre des solidarités territoriales, le Conseil départemental consacre 58,3 millions d’€.

A travers une grande diversité de programmes le  Conseil départemental, accompagne financièrement les communes et leur groupement dans la réalisation des équipements et des aménagements structurants.

Il soutient l’ensemble des acteurs locaux, dont un tissu associatif très dense,  dans les actions environnementales et dans les activités socio-culturelles et sportives au service de la population.

Il assure aux aveyronnais et aux jeunes en particuliers des services de qualité tel que  l’équipement et le fonctionnement des collèges.

Les grandes infrastructures au service de l’attractivité

Améliorer les communications est un élément décisif pour renforcer l’attractivité du territoire et soutenir l’économie.

L’ouverture du département constitue donc un enjeu majeur. Elle passe par la réalisation de la RN 88 à deux fois deux voies et  la modernisation du réseau routier,  la dynamique de  l’aéroport de Rodez-Aveyron et le développement du « Très Haut-Débit », trois domaines où le Conseil départemental sera  très présent cette année encore.

Un budget global de 51,6 millions est consacré à ces grandes infrastructures.

Les moyens de l’action départementale :

79 millions sont affectés aux ressources humaines (masse salariale, formation, action sociale…) et  5,1 millions d’€ pour le fonctionnement de l’administration départementale. Au cours des dernières années des efforts importants ont été réalisés pour maîtriser ces diverses charges de gestion.

La dette départementale est bien maîtrisée, avec un encours de 178,9 millions d’€ en diminution pour la 5ème année consécutive, une annuité de 21,6 millions et un  ratio de solvabilité de 3,6 années au 31 12 2018.

Les recettes du budget départemental 2019

Le budget 2019 est marqué par une augmentation des recettes de fonctionnement de 2,4%. Cette dynamique des recettes est due à l’évolution des bases fiscales et à l’attribution d’un nouveau fonds de péréquation.

La fiscalité totalise 182,268 millions d’€ soit 49% du budget.

A taux constant, les recettes fiscales progressent de 2,9% dégageant une recette supplémentaire de 5,1 millions par rapport au BP 2018, provenant de la taxe foncière, des droits de mutation à titre onéreux (DMTO) et de la taxe sur les conventions d’assurance (TSCA).

Les dotations de l’Etat s’élèvent à 141 274 496€, et représentent 38% du budget. 

Au-delà des dotations traditionnelles, il est attribué en 2019, un nouveau fonds de concours au titre de la péréquation pour compenser les disparités de charges et de ressources.

L’emprunt est prévu pour 20 millions d’€.

 

 

Actualités

Toute l'actualité