Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

La démarche d’attractivité territoriale franchit une étape

La démarche d’attractivité territoriale, lancée en ce début d’année, franchit une nouvelle étape avec la définition du « portrait » de l’Aveyron et des Aveyronnais. Il a été présenté mercredi 29 mai aux comités d’experts et de pilotage.

Un portrait de l’Aveyron

Dans le premier groupe, des personnes qui ont confié leurs sentiments sur le département et leur connaissance des territoires. Dans le second, des acteurs locaux qui vont devoir maintenant, à la lumière des résultats livrés par l’équipe de CoManaging qui a réalisé enquêtes et interviews, définir une stratégie qui pourrait s’appuyer sur une marque territoriale partagée.
Ils ont auront à traduire dans l’action l’importante collecte de CoManaging. Elle leur sera précieuse en matière d’informations sur la force identitaire de l’Aveyron, sur les valeurs sur lesquelles s’appuie l’histoire du département et qui enrichissent ses comportements actuels.

Une réussite collective

Entre deux phases de la visite du chef de l’Etat, François Hollande, le président du Conseil départemental a tenu à venir saluer les participants aux réunions.
Jean-Claude Luche a rappelé l’objectif de la démarche : déterminer un positionnement du département dans une période où les évolutions de toutes sortes sont importantes.
« Je souhaite que l’Aveyron devienne, sur la base des valeurs de solidarité et de pugnacité qu’on lui reconnaît habituellement, toujours plus dynamique… J’ai fixé un cap : atteindre les 300 000 habitants pour assurer un développement équilibré, de l’emploi, les services qui vont avec…L’Aveyron réussira à une seule condition : que tous ses territoires réussissent. Et ceci ne sera possible que si nous savons nous réunir sur les enjeux et sur des idées fédératrices », a indiqué M. Luche.
 

Publié le