Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Cornus et Pont-de-Salars : le monde rural en mouvement

La journée du 17 juin a été l’occasion pour le président Jean-Claude Luche de juger de la place du Département en accompagnement des projets dans les communes. Ainsi à Canals (commune de Cornus) qui inaugurait station d’épuration et opération cœur de village, puis à Pont-de-Salars, où l’on a coupé le ruban (tenu par une centenaire) de l’agrandissement et de l’humanisation de la maison de retraite.

Une maison du Guilhaumard

Canals, 35 habitants (et trois fois plus l’été), c’est la porte d’entrée du Guilhaumard. Et le Guilhaumard un monde à part, plateau d’altitude où la flore (et en particulier les orchidées) et la faune sont exceptionnelles. Le Département, dans le cadre de sa politique des Espaces naturels sensibles (ENS) y développe une action d’information à l’usage des visiteurs. La maison du Guilhaumard est faite pour cela. L’inauguration des diverses réalisations (assainissement, aménagement du village) a été l’occasion pour tous (le maire et conseiller départemental Christophe Laborie, le député Arnaud Viala, les sénateurs Jean-Claude Luche et Alain Marc) de louer la volonté du monde rural pour rester vivant et accueillant.

Maison de retraite

A Pont-de-Salars, la maison de retraite était très en avance sur son temps. Elle a été créée en 1971 avec 60 lits et 6 salariés. Aujourd’hui l’EHPAD, avec une centaine de places, emploie 84 personnes. L’extension et humanisation qui vient d’être réalisée par l’Office public de l’habitat a mobilisé 6,8 M€ d’investissement.

 L’établissement joue un rôle très important sur le plan social et par son impact économique en Lévézou, ont souligné les intervenants. Acteur de la vie locale, ses responsables comptent bien ne pas en rester là. Ils ont notamment des projets d’accueil de jour et d’accueil temporaire.

 Le président Luche a rappelé sur place la part prise par le Département dans les solidarités, avec un budget de 150 M€ en 2016.

Publié le