Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Tempête sur l’ouest Aveyron : l’agriculture sinistrée

L’ouest du département a beaucoup souffert de la tempête du samedi 27 juillet. Un premier bilan a pu être établi, lundi 29 juillet, au cours d’une réunion à Sanvensa, à laquelle a participé le président du Conseil départemental, Jean-Claude Luche, qui s’est également rendu sur le terrain à la rencontre de personnes sinistrées, plus particulièrement sur la commune de La Bastide l’Evêque.

Un spectacle de désolation

 Labastide l’Evêque qui, avec les communes de Morlhon, Sanvensa et Saint-Salvadou figure parmi les plus touchées. Sur tout ce secteur (mais aussi à Vabre-Tizac, La Fouillade, Lunac…), vent, pluie et grêle ont frappé les toitures, les arbres, les récoltes. C’est par centaines que l’on compte les maisons qui en ont fait les frais. Les routes du réseau départemental ont été coupées par des arbres et des branches. Et il faudra encore plusieurs jours aux agents du Conseil départemental pour déblayer et nettoyer, même si toutes les voies sont désormais ouvertes.

 C’est ce spectacle de désolation  qui a servi de fond à la réunion qu’a provoquée lundi 29 juillet le sous-préfet de Villefranche-de-Rouergue avec les parlementaires, le président du Conseil départemental, les maires, les responsables agricoles et ERDF qui peine pour rétablir l’électricité.

Solidarité

 Mais c’est sans conteste l’agriculture qui a le plus souffert : maïs réduits à néant, céréales hachées, clôtures arrachées… Bon nombre d’exploitations risquent de connaître d’importantes difficultés. Le débat sur les mesures de solidarité (calamités, catastrophe naturelle) aboutira-t-il ? C’est le vœu de chacun, ainsi que l’a souligné Jean-Claude Luche. Le président du Conseil départemental a également indiqué que les services sociaux du Conseil départemental étaient à disposition d’une population traumatisée par ces évènements, qui peut avoir besoin de soutien pour passer cette période difficile.

Publié le