Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

L’éducation, atout de l’attractivité

Le président du Conseil départemental a situé l’éducation, lors d’un déplacement jeudi 1er septembre dans les collèges privé et public de Baraqueville, comme un atout des territoires. Pour Jean-Claude Luche, la qualité de l’enseignement exprimée par des taux de résultats flatteurs aux examens est un élément important, au même titre que la sécurité, pour attirer des populations nouvelles en Aveyron. Le maillage équilibré de ces territoires par les établissements y contribue.

 Complémentarité et partenariat

 Accompagné des élus en charge du scolaire (et donc des collèges et des transports) au Département, Jean-François Galliard et Magali Bessaou, en présence des conseillers départementaux du canton, Anne Blanc et Jean-Marie Pialat, du directeur académique de l’éducation Dominique Roure et du directeur diocésain de l’enseignement catholique, Claude Bauquis, Jean-Claude Luche s’est félicité des partenariats institués en Aveyron autour de l’enseignement. Cette complémentarité, a-t-il dit, n’a qu’un seul but : donner toutes leurs chances à l’ensemble des jeunes aveyronnais à travers l’éducation.

 Le président du Conseil départemental a salué l’action des enseignants, des équipes éducatives, des personnels et des collectivités engagés dans cette démarche.

Un plan de 35 M€ pour les collèges

La part du Département est importante, à travers notamment les transports scolaires (d’un coût de 16 M€ pour 11 000 élèves transportés quotidiennement) qui seront transférés en 2017 à la Région, la restauration (5 à 6 M€ annuellement pour financer le surplus par rapport aux prix demandés aux familles), l’accompagnement pédagogique (et en particulier le matériel informatique) et bien entendu les collèges : 3,9 M€  d’investissement dans le public (21 collèges) et 230 000 pour le privé (20 établissements) dans un plan sur 5 ans chiffré à 35 M€ et respectivement 2,09 M€ et 1,122 M€ pour le fonctionnement en 2016.

 Parmi les opérations lourdes à venir, la construction d’un collège à La Cavalerie, prévu pour ouvrir à la rentrée 2021, sachant que, même sans calendrier précis, le projet d’un collège à La Primaube reste d’actualité.

Publié le