Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Hommage des Aveyronnais à Pierre Soulages

Pierre Soulages - Conques
Messe en l’Abbaye Sainte-Foy de Conques - Vendredi 4 novembre 2022 - 14H30

Pierre Soulages fut toute sa vie très attaché à Conques et à son abbatiale : c’est là, qu’adolescent, il eut sa vocation de peintre, lors d’un voyage scolaire. Il serait peintre. En 1986, l’État - Ministère de la Culture lui confiait une commande publique : 104 vitraux, d’un verre exceptionnel qu’il inventa, translucide et non transparent. Une matière, une chair de lumière, dans un esprit qui l’anime depuis 1979 avec la peinture Outrenoir. En 1994, les vitraux de Conques étaient inaugurés et Soulages montrait ainsi son attachement à son département d’origine. Le musée de Rodez en est la conséquence heureuse.

« Les baies se nuancent différemment suivant les heures du jour, marquant ainsi l’écoulement du temps » écrit Soulages en 2001. Amoureux de l’art roman, du tympan et de la pierre de rougier, il exprime au plus juste sa spiritualité et ce sentiment de paix et de méditation. Ces vitraux s’adressent à tous, quel que soit leur conviction religieuse. Les vitraux de Conques marquent une extrême nouveauté dans le domaine de l’art sacré, une simplification très expressive (le maître verrier Jean-Dominique Fleury accompagna Soulages dans leur réalisation). Les frères de Mondaye, les desservants de l’abbatiale, et la commune de Conques-en-Rouergue sont les gardiens de cet édifice exceptionnel au bord du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Près de 600 000 visiteurs fréquentent le village de Conques chaque année.

Conques est un lieu à nul autre pareil, un havre ou la lumière et le temps se confondent.

Aussi les Aveyronnais peuvent-ils rendre hommage à leur peintre, Pierre Soulages, le vendredi 4 novembre 2022 dans l’abbatiale Sainte-Foy, au moment même où il sera porté en terre à Paris. Une messe va être célébrée en sa mémoire. Pour l’enfant de l’Aveyron qui est devenu un peintre internationalement reconnu.

Soulages disait qu’il avait eu une double naissance, la peinture et Rodez. Il aimait aussi bien les collines vertes que les causses arides, la cathédrale, les rivières, le rugby : la poésie variée et surprenante de son territoire en somme, que sa peinture incarne dans la recherche de la lumière, dans les nuances du noir, dans les couleurs aussi.

La messe sera précédée de quelques prises de parole, puis accompagnée par la musique que le peintre aimait.

La messe sera suivie d’un moment de rencontre et de partage avec des rafraichissements : un livre d’or ouvert pour les condoléances des Aveyronnais, notamment.

Cet événement est organisé par les frères de Mondaye, avec le concours de la commune de Conques-en-Rouergue et du musée Soulages, Rodez – EPCC.

France 3 Occitanie filmera l’événement

Cette annonce a valeur d’invitation

Publié le