Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Talents d’Aveyron découvrez le palmarès 2019 !

Le Conseil départemental, dans le cadre de sa politique culturelle, a décidé de récompenser des talents d’Aveyron afin de mettre en lumière les initiatives individuelles ou projets associatifs développés dans le domaine des arts et de la culture. Ce concours a notamment pour objet d’encourager les expériences artistiques, littéraires , d’accompagner les artistes professionnels dans leur créativité, de récompenser un établissement scolaire dans un projet culturel…

Le palmarès 2019

1ère Catégorie : Prix littéraire

Dans la catégorie documentaire :

Le prix de 1 000 € est décerné à Bernard CARAMANTE pour l’ouvrage intitulé « Ponts et Moulins du Rouergue ».

C’est le viaduc de Millau qui a donné l’envie à l’auteur de se pencher sur la richesse architecturale de la thématique des ponts et moulins. Après s’être lancé dans des recherches historiques, durant cinq ans, l’auteur a sillonné le département  pour découvrir des ponts majestueux, des ponts classés, des petits ponts cachés, des ponts insolites. De belles photos aux dessins à l’encre de chine (pour les moulins) sont agrémentées d’un petit texte explicatif.

Une introduction à caractère historique nous invite à une véritable balade au fil de l’eau dans tout le département de l’Aveyron.

Le jury a apprécié ce bel ouvrage bien organisé et construit, qui permet de découvrir ce patrimoine caractéristique et témoin de l’histoire.

Dans la catégorie littérature :

Le Prix de 1 000 € est décerné à Laëtitia CANTOS pour l’ouvrage intitulé « Laëtitia BEX, l’Américaine, une aveyronnaise à San Francisco »

Résumé : Ce livre est une histoire familiale vraie. Le récit de Maria Olivié débute en 1898 vers ses quinze ans et finira en 1958 à sa mort. Rien ne prédispose Maria à devenir une aventurière des temps modernes. Née à Escandolières dans une modeste famille, elle rentrera au couvent d'Auzits à 15 ans pour le quitter 4 ans plus tard. Elle épousera un mineur et s'installera à Cransac, jusqu'au jour où son mari décide de quitter cette dure vie de mineur pour partir faire fortune en Amérique, plus spécialement à San Francisco.

Le jury a tenu à récompenser ce récit bien documenté, riche en informations sur la vie aveyronnaise et sur ces aveyronnais qui, dans un quotidien sans espoir, partent à l’aventure à l’étranger, en l’occurrence aux Etats-Unis. Ce livre se lit avec plaisir comme un roman, chaque chapitre est daté et l'écriture est soignée.

2ème Catégorie : Création artistique

Le Prix de 2 000 € est décerné à la compagnie Artist without a cause (AWAC) pour son spectacle « Par-delà bien et nul ».

Le jury a tenu à récompenser l’originalité et la créativité de la démarche artistique. La compagnie a réalisé un beau travail de réflexion sur la société d’aujourd’hui en s’amusant de ses contradictions. Le jury a apprécié cette satire de la société où l’on vit sans nuance en comparaison avec celle d’hier.

3ème Catégorie : Education artistique et culturelle

Le Prix de 500 € a été décerné au Collège public Voltaire de Capdenac pour son projet « Au fil du rail ».

Le jury a tenu à récompenser ce beau projet pédagogique et collectif. Il s’agissait à la fois de l’appropriation culturelle par les élèves de leur environnement, de la mise en valeur du patrimoine capdenacois pour la population ou les touristes et de la capacité des élèves à le promouvoir. Les collégiens ont pu également découvrir et appréhender les techniques dans le domaine du cinéma et de la réalité virtuelle. C’est une belle réalisation par les élèves et l’équipe enseignante du collège.

4ème Catégorie : Coup de cœur du jury

Le Prix de 500 € a été décerné à l’association le Chant des Serènes pour son festival « les Détours métaphoniques » à Saint Salvadou.

Le jury a souhaité attribuer son coup de cœur à l’association le chant des Serènes qui depuis 8 ans organise le festival de musique classique les Détours métaphoniques. En proposant des concerts de haute qualité mêlant aussi bien des musiciens renommés internationalement que des artistes locaux et prenant des formes innovantes (vidéo-mapping, bals, déambulations, balades artistiques), le festival a la force de rassembler chaque année aussi bien des mélomanes avertis que des spectateurs n’ayant jamais écouté de musique classique. Dans une ambiance décontractée avec l’implication des habitants, cette approche originale favorise l’accès à un répertoire bien souvent considéré comme élitiste. Par ailleurs, l’association propose depuis plusieurs années des concerts en dehors de l’été, ce qui contribue à l’animation du territoire également pendant l’année scolaire.

 

 

Publié le