Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Causse Comtal : la réserve de chasse dans les Espaces Naturels Sensibles

La réserve de chasse du Causse Comtal fait son entrée dans le réseau départemental des Espaces naturels sensibles (ENS). Elle témoigne de l’exemplarité de la démarche des ENS.

Un élément d’identité et d’attractivité

Pour porter ce bout de causse Comtal sur les fonts baptismaux des ENS, il y avait vendredi 7 juin beaucoup de personnalités (élus, responsables de la fédération départementale de chasse, associations, agriculteurs…) mais aussi des élèves du collège de Baraqueville, qui participent à l’opération Collégi’ENS du Conseil départemental. Celle-ci aura permis à plus de 1 300 jeunes de 18 établissements publics et privés de se familiariser pendant l’année scolaire avec le patrimoine naturel de 15 territoires du département.
C’est la démonstration de la valeur pédagogique des ENS, soulignée par Jean-Claude Luche. Le président du Conseil départemental a rappelé au cours de son intervention que la qualité de son patrimoine est un élément essentiel de l’identité et de l’attractivité du département.

Une réserve de chasse

La réserve de chasse du Causse Comtal, entre Rodez et Bozouls, constitue un bon exemple de gestion d’un espace naturel spécifique (le causse). L’espace était menacé de fermeture avec des risques pour une biodiversité très riche du point de vue de la flore comme de la faune.
A l’initiative de la commune de La Loubière et de la fédération départementale de chasse, une opération d’envergure s’y déroule depuis 2004 : défrichage, réensemencement des dolines avec des variétés anciennes, mise en place de nichoirs, pose de clôtures pour les troupeaux, restauration du petit patrimoine bâti…
Le tout sur la  base du partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux concernés.
Le Conseil départemental a accompagné cette opération à hauteur de près de 700 000 €.
 

Publié le