Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Visite guidée du parc départemental des routes

Le parc départemental du Conseil départemental, installé sur la zone de Bel-Air à Rodez, est un outil important à la fois pour la gestion et l’entretien de la « flotte » de véhicules de la collectivité et pour les travaux d’entretien et d’exploitation des routes.

Comme un grand garage

Atelier, magasin de pièces détachées, cabine de peinture poids lourds, station de carburant, surface de lavage… Le parc a l’allure d’un grand garage. Le président Jean-Claude Luche a tenu, lors d’une récente visite du site au cours de laquelle il a rencontré l’ensemble du personnel (37 agents), à prendre la mesure de ce service. Héritage des transferts de l’Etat, le parc départemental est sous la responsabilité du Conseil départemental depuis 2010.
Première mission : la gestion des véhicules et engins de TP de la collectivité : 650 pour les premiers, 80 pour les seconds. Qu’il faut entretenir, réparer, dépanner (parfois en urgence pour le matériel de déneigement, approvisionner (pour une part) en carburants.

Entretien et exploitation du réseau

Seconde mission : la réalisation de certains travaux spécifiques d’entretien et d’exploitation sur le réseau routier départemental. Cela va de la réparation de chaussée à la pose de glissières de sécurité (jusqu’à 1,5 km remplacé par an) en passant par le marquage routier, les interventions de déneigement, l’élagage ou  le curage des fossés.
Pour ces travaux, le parc départemental dispose d’un matériel adapté de pelles, camions ou tracto-pelles qui lui permet d’intervenir avec professionnalisme et réactivité. Et même deux PATA (point à temps automatique), dont les spécialistes louent l’efficacité pour réparer les chaussées : 760 000 m2 sont traités annuellement, opérations qui nécessitent plus de 1000 tonnes d’émulsion.
 

Publié le