Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Le mois du film documentaire fête ses 20 ans !

Le Conseil départemental de l'Aveyron et sa médiathèque vous propose 18 projections gratuites sur l'ensemble du territoire aveyronnais du 2 au 28 novembre 2019.

Les Balkans, Istanbul, l’Anatolie, Tabriz en hiver,  le Kurdistan, Téhéran, le Baloutchistan puis Kaboul et l’Afghanistan… En 1953, un jeune Suisse  passionné, très observateur et plein de talent littéraire part pour un long périple. « On croit  qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est   le voyage qui vous fait, ou vous défait. »  

Dans L’Usage du monde, le récit sensible, drôle  et intelligent qu’il écrira plus tard, Nicolas Bouvier dépasse l’anecdote facile et l’exotisme convenu  pour ramener l’humain au cœur du voyage.

À l’heure où d’innombrables avions sillonnent  la planète, l’acuité de son regard et l’humilité  de sa posture prennent un sens renouvelé,  et nous ont servi de viatique pour concevoir  cette programmation.

Le voyage comme une certaine manière d’être  au monde, forcément singulière, imprévisible,  non répétable et intime… Les films que vous  pourrez découvrir ont donc des tonalités et des écritures diverses.

Qu’il s’agisse d’aller à la rencontre d‘ailleurs  toujours relatifs (Vers le Sud ou L’Escale de Guinée) ou de retraverser, des années après, les univers  d’un pays natal débarrassé de sa familiarité 

(Route One/USA ou Chantier A), ils questionnent  les représentations des uns envers les autres, comme le fait avec une belle finesse L’Empreinte, voire renversent les regards – Petit à petit,  admirable fable de Jean Rouch.

Ces traversées vous mèneront de l’Algérie au Japon, en passant par la Guinée, les États-Unis, l’Égypte,  le Sahara, Madagascar ou encore l’Afghanistan. Périple qui est aussi celui d’un parcours subjectif  de cinéma, où se rencontrent des formes variées,  et où des films qui ont fait date, comme Sans soleil de Chris Marker, font écho à des œuvres  plus récentes. 

Une programmation très voyageuse, spécialement conçue par Federico Rossin, programmateur indépendant et historien du cinéma, à découvrir  lors de séances conviviales aux quatre coins de l’Aveyron.

 

Publié le