Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Le palais épiscopal à nouveau dans le giron départemental

Le palais épiscopal de Rodez est redevenu l’entière propriété du département de l’Aveyron. Mardi matin (27 mars 2018), un huissier de justice, accompagné de représentants des forces de l’ordre, d’un représentant du Conseil départemental et d’un serrurier, s’est présenté devant la porte d’entrée du bâtiment.

Changer les serrures

Il a demandé au serrurier d’ouvrir, puis de changer la serrure. L’huissier a ensuite inspecté les lieux, afin de relever d’éventuels dommages, en compagnie de la salariée de la société holding Groupe E, qui, on s’en souvient, avait dans l’idée de réaliser un complexe hôtelier cinq étoiles en lieu et place de l’ancien évêché.

On se souvient aussi que le gérant de la holding ne donnait plus de nouvelles au président du Conseil départemental depuis le mois de mai dernier. Et que la décision avait donc été prise de mettre fin à toute relation avec ce gérant à la fin du mois d’août dernier.

Réfléchir à une nouvelle destination

Celui-ci ayant voulu porter l’affaire devant les tribunaux, il a été débouté une première fois par le tribunal de Rodez (en novembre 2017), puis ensuite devant le premier président de la cour d’appel (en janvier dernier).

C’est sur le fondement de ces décisions de justice qu’un huissier a ainsi pu intervenir mardi.

Le président du Conseil départemental, Jean-François Galliard, s’est félicité de ce retour dans le giron départemental. Il compte mettre en place, sous peu, un conseil composé d’élus départementaux afin de tenter de trouver une nouvelle destination au palais épiscopal. Etant entendu que, soucieux des deniers publics, il compte bien privilégier une solution avec le privé.

Publié le