Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

J-F Galliard veut qu’on laisse respirer les départements

Aéroport, RN 88, retour au 90 km/h, haras, palais épiscopal ou encore musée Soulages… aucun des grands dossiers départementaux n’aura été oublié durant le large tour d’horizon effectué par le président Jean-François Galliard à l’occasion du déjeuner-conférence de presse qu’il a donné ce lundi 21 octobre 2019.

En présence d’une quinzaine de journalistes, le président du Conseil départemental s’est aussi arrêté sur l’augmentation des dépenses sociales, ou encore sur la notion d’attractivité en s’appuyant sur le job dating qui s’est tenu récemment à Paris à l’occasion du marché de Bercy.

En préambule, Jean-François Galliard a pu revenir sur l’épisode marquant de la dernière assemblée des départements de France, qui s’est tenue à Bourges en fin de semaine dernière. C’est-à-dire sur le fait que les présidents de départements, dans leur immense majorité, ont quitté la salle lorsque la ministre Jacqueline Gourault a abordé la suppression totale de la taxe d’habitation, suppression devant être compensée auprès des communes par la part de taxe foncière revenant aux départements.

Jean-François Galliard, qui faisait partie de ceux qui sont sortis en chantant la Marseillaise, a ainsi pu préciser qu’il fallait « laisser un peu d’air » aux départements.

Publié le