Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Le camping tire son épingle du jeu

En dépit d’une conjoncture morose, le camping (entendez hôtellerie de plein air) tire bien son épingle du jeu en Aveyron, où il constitue le quart de cette activité en Midi-Pyrénées. Avec plus de 1,097 million de nuitées, il est en légère progression encore en 2012.

30 000 lits

Tentes, caravanes et mobil home poursuivent leur beau parcours dans le département. Les résultats de l’année dernière sont là pour l’attester. Le secteur a réalisé 2 700 nuitées supplémentaires par rapport à 2011. 83% de ce chiffre est réalisé pendant les  mois de juillet et d’août, mais on note une forte évolution positive au mois de mai.
La clientèle étrangère constitue 38% de ce chiffre, avec en tête les Néerlandais, les Belges, les Britanniques, les Allemands et les Espagnols (en forte progression).
Le parc aveyronnais se compose de 166 établissements ; dont 156 campings et 10 parcs résidentiels de loisirs, qui offrent une capacité de 30 000 lits touristiques (près de la moitié des hébergements marchands du département).

Une force économique

L’assemblée générale de la fédération aveyronnaise de l’hôtellerie de plein air, présidée par Didier Poite, a été l’occasion pour Jean-Claude Luche de souligner le professionnalisme aveyronnais en la matière. D’où la qualité des prestations. Le président du Conseil départemental et président du Comité départemental du tourisme a souhaité que la réforme de la décentralisation permette aux Départements de rester maître du jeu dans l’accompagnement de l’activité touristique pour des raisons d’efficacité.
Le tourisme en Aveyron pèse, a-t-il rappelé 363 M€ de chiffre d’affaires. C’est la moitié de celui du BTP et ce seul chiffre exprime la place qui est la sienne dans le développement économique du département.
 

Publié le