Aller au contenu principal

Vous êtes ici

toutes les actualités

Le dialogue des élus du Conseil général avec l’Etat

Le Conseil départementale a adopté, lundi 24 juin, une décision modificative (DM1) au budget de 7,6 M€ dans laquelle 6,2 M€ sont consacrés aux investissements (routes, très haut débit, accompagnement de l’économie).

En synergie

Cette réunion a permis également au préfet,  comme le prévoit la loi, de présenter le bilan des services de l’Etat dans le département. En accueillant Mme Cécile Pozzo di Borgo et l’équipe préfectorale, le président du Conseil départemental, Jean-Claude Luche, a tenu à souligner l’importance du dialogue et de la concertation.

Une « synergie » qui doit, a répondu le préfet, prévaloir en effet, avec l’attractivité du territoire comme dénominateur commun.

Mme Pozzo di Borgo a insisté sur le rôle que l’Etat joue dans cette démarche et dans « cette vision partagée » de l’Aveyron,  notamment avec ses dispositifs pour l’emploi mais aussi dans le domaine de l’organisation territoriale et de la sécurité, sans nier les contraintes budgétaires.

RN 88, décentralisation, redécoupage cantonal…

Le jeu des questions-réponses entre les élus et le préfet a mis en avant quelques grands sujets d’actualité sur lesquels les conseillers départementaux s’interrogent ou sont carrément inquiets. Ainsi du calendrier de l’aménagement de la RN 88, du projet de loi de décentralisation, de l’intercommunalité, du haut débit, de la téléphonie mobile, de la carte judiciaire…

En ce qui concerne la redéfinition des limites cantonales, le préfet a confirmé qu’elle était en cours et que le Conseil départemental serait saisi, pour donner son avis, dans les semaines ou mois à venir. En tout cas, a indiqué Mme Pozzo di Borgo, le nouveau schéma (sur des critères démographiques) devra être en place un an avant les élections, prévues au printemps 2015.

Publié le